20mars

Camelot 3000, pour ceux qui apprécient la science-fiction

| |

Notre chronique "Comics et Vous" perdure pendant cette période de confinement. Petit conseil lecture de cette fin de semaine : Camelot 3000… 

En l’an 3000, la terre est sous le coup d’une attaque extraterrestre globale, une véritable guerre d’extinction que rien ne semble pouvoir endiguer, et les pronostics sont clairement en défaveur de l’humanité : l’ONU paraît être une resucée de la SDN à son plus faible, les forces de défenses terrestres sont inefficaces et la panique et l’exode ont remplacé les jours heureux. C’est dans ce contexte de fin du monde qu’en Angleterre, dans sa recherche éperdue d’un abri pour échapper aux massacres perpétrés par ces belliqueux aliens, Tommy Prentiss s’enfonce dans les ruines de Glastonbury, lieu mythique abritant le tombeau du Roi Arthur.

L’improbable se produit alors, Tommy “réveillant” par inadvertance le légendaire suzerain qui occit derechef ses poursuivants. Pour le Roi Arthur, l’heure est venue de tenir son vœu sacré de toujours protéger l’Angleterre...et le monde par voie de conséquence. Comme nulle bataille ne saurait se gagner seul, il rallie à lui ceux qui l’ont toujours soutenu, les fidèles parmi les fidèles : les chevaliers de la Table Ronde. Avec l’aide de Merlin, sorcier majeur également de retour, la réincarnation fait son office et Camelot renaît avec ses principaux protagonistes - Lancelot, Guenièvre, Tristan... -, héros qui ont fait sa gloire et sa légende, mais également acteurs de sa chute et de sa disparition.

De ces figures légendaires dépendra le salut de l’humanité mais sauront-ils résister à la destinée, aux poisons anciens, aux errements de la réincarnation, aux liens brisés et aux haines éternelles ? Car avec leur renaissance, c’est toute la grandeur et la déchéance de leur saga légendaire, tous les compromis et toutes les trahisons de l’épopée Arthurienne, qui de nouveau s’accompliront...pour le meilleur ou pour le pire...

C’est une belle réinterprétation de la mythologie arthurienne auquel nous convie ce titre, en en conservant la trame globale et les trajectoires des personnages principaux - voire en les réinventant quelque peu -, en y insufflant créativité et modernité et surtout en y inscrivant certains phénomènes de société, au cœur de l’actualité aujourd’hui encore - le titre est pourtant initialement paru dans les années 80 -. Dans ce nouveau contexte, futuriste mais étrangement médiévalisant, les figures tutélaires de la saga, de leurs actes lumineux à leurs parts d’ombres, ne paraissent pourtant pas déplacées mais concourent à de véritables réflexions et à une certaine forme de rééquilibrage des valeurs dont ce monde futur semble avoir fait le deuil - notamment à travers les notions de chevalerie, de sacrifice, d’acception de soi-même et de l’autre -. Les incontournables inhérents au récit Arthurien - Excalibur, la Dame du Lac et Avalon ; le triangle Arthur/Guenièvre/Lancelot ; le Graal ; Mordred et Morgane ; la tragédie Tristan et Yseult -, conjugués à une intrigue futuriste, aux thèmes très actuels - la diversité ; le multiculturalisme ; l’identité de genre etc...- mais profondément respectueuse du matériau d’origine, font de cet œuvre un petit classique instantané.

La partie graphique, quoiqu’un peu datée au niveau de la palette des couleurs, demeure de très belle facture et témoigne des recherches effectuées pour aboutir à un monde cohérent - connoté très 80’s cependant -.

Camelot 3000, œuvre “de jeunesse” de Mike W.Barr, adulte, libre et décomplexée, a la particularité d’aborder frontalement des thématiques fortes au cœur du récit sans encourir la censure. Le dessin, assuré de façon magistrale par le trop rare Brian “ The Killing Joke” Bolland atteint des sommets dans la composition et le style ; ce dessinateur britannique est surtout connu comme étant un cover artist d’exception - soit ne faisant que des couvertures, souvent iconiques, de comics -. 

Pour qui : toutes celles et tous ceux qui apprécient la science-fiction version Space Opera ; les néophytes et les connaisseurs du mythe Arthurien ; les archéologues des comics d’exception ; les fans de Bolland / lecteurs avertis - dès 14 ans -

Le + : Des bonus de qualité sont ajoutés en fin de volumes avec une introduction de Mike W.Barr et un superbe cahier graphique permettant d’admirer le travail et le style de Bolland. Le mythe Arthurien est constitué d’ajouts multiples, d’interprétations diverses, de traditions orales et écrites variées et de focus sur des éléments particuliers : Camelot 3000 en est superbe exemple et un bien bel hommage aux légendes qui le constitue.

Où l'acheter ? : sur les plateformes spécialisées.

Camelot 3000 - broché – histoire complète - 35€  - 368 pages - édition française Urban Comics 

 

Aller plus loin


Vous recherchez

L'actu en poche...

Restez informés !

Vous souhaitez être informé de la publication de nouveaux articles par e-mail, 
abonnez-vous !

Nom