03sept.

Les Vosges ont attiré les touristes

| |

Dans la continuité du mois de juillet, le mois d’août 2020 a été particulièrement bien fréquenté. L’image «nature» de la destination et la météo estivale ont attiré les visiteurs. Un bon point après un printemps et un démarrage de saison catastrophiques en raison de l’épidémie de Covid-19. Les professionnels du tourisme restent inquiets pour l’arrière-saison avec des états de réservation bien en deçà d’une année classique.

Une fréquentation supérieure aux attentes des professionnels

Pour 57 % des répondants à l’enquête de l’Observatoire départemental du tourisme, la fréquentation du mois d’août a été meilleure que prévue et ce quelque soit le secteur géographique. Elle a été jugée «bonne à très bonne» par plus de 7 répondants sur 10. Avec les bons résultats observés au mois de juillet, notamment sur le Massif, le cœur de la saison estivale 2020 est très satisfaisant au regard du contexte.

La clientèle française, plus nombreuse que d’habitude, a permis de compenser la baisse de fréquentation de la clientèle étrangère. Par rapport à 2019, qui avait été une bonne saison, la fréquentation a été en hausse (pour 39,2% des répondants) ou stable (pour 34,2% des répondants). Dans ce contexte si particulier lié au Covid-19, l’image «nature» de la destination a été un véritable atout.

Comme partout en France, les réservations et les annulations de dernière minute, voire «d’ultra dernière minute» ont marqué cette saison. Les bonnes conditions météorologiques ont pleinement contribué à la décision des visiteurs de venir passer une ou plusieurs journées dans les Vosges. Conformément à la tendance nationale, une fréquentation accrue en provenance des territoires limitrophes a été observée.

Les touristes ont privilégié les hébergements les plus sécurisants : les locations saisonnières. Ainsi, les centrales de réservation de meublés de tourisme, les meublés et les campings équipés de logements locatifs affichent des taux d’occupation élevés.

Les hébergements collectifs et/ou associatifs affichent les moins bons résultats. Même si la fréquentation reste «bonne» pour 6 répondants sur 10, le nombre de nuitées est en baisse pour la majorité des répondants.

Des prévisions pessimistes pour l’arrière-saison

La majorité des répondants s’attendent à une fréquentation inférieure à 2019 pour le mois de septembre 2020. L’interdiction des évènements de plus de 5000 personnes, prolongée jusqu’au 30 octobre va peser sur la fréquentation de l’arrière-saison. De nombreuses incertitudes demeurent concernant la reprise du tourisme d’affaire, des voyages de groupe et des scolaires.

Aller plus loin


Vous recherchez

L'actu en poche...

Restez informés !

Vous souhaitez être informé de la publication de nouveaux articles par e-mail, 
abonnez-vous !

Nom