14sept.

Les rendez-vous du MUDAAC. Episode 17

| |

Après un intermède estival, la rubrique « Les rendez-vous du MUDAAC » fait son retour.  A travers cette rubrique, Vosges Mag vous invite à découvrir à distance chaque lundi une des œuvres exposées au musée départemental. Cette semaine, VosgesMag décrypte un flacon en verre soufflé signé Maurice MARINOT

Habituellement, les flacons laissent voir le précieux liquide qu’ils contiennent. Celui-ci fait exception ! Il renferme dans son épaisseur une matière savamment travaillée qui joue avec la transparence et l’opacité. Il est l’œuvre de l’artiste Maurice Marinot (1882-1960).

Peintre et dessinateur, Marinot s’est formé à l’Ecole des Beaux-arts de Paris. Peu soucieux des principes académiques, il quitte rapidement ce carcan, car son attrait pour les couleurs le rapproche du mouvement des Fauves, adaptes des coloris très vifs.
Laissant la peinture à l’arrière-plan à partir de 1912, Marinot consacre tous ses efforts à la verrerie. Il conçoit des bols, des vases et des bouteilles décorés d’émaux. Au départ, ses verres sont fins et émaillés, puis deviennent de plus en plus épais. En 1923, Marinot cesse d'utiliser les émaux et commence à introduire des bulles et des feuilles de métal dans ses verres et à y introduire de la couleur. C’est le cas de ce flacon vert et carmin.
Chez les frères Viard, maitres verriers et propriétaires des Verreries à Bar-sur-Seine, qui donnent à Marinot un banc et un ensemble d'outils, l’artiste a appris les techniques de soufflage du verre. A ce propos, il explique : « Il me faut obtenir des pièces qui, tout en étant fortement architecturées, tendent à être des équivalents de morceau de nature. Pour chaque pièce, c’est la lutte entre le souffle agissant à l’intérieur et les pressions. » Marinot considère ses verreries comme de vraies sculptures. « Je suis loin d’avoir fait ce que j’aurais voulu, mais je crois que j’ai fait pas mal de choses que personne n’avait faites. » En effet, certaines des techniques qu’il a mises au point sont aujourd’hui inconnues et ne peuvent être reproduites.

Au MUDAAC, la collection Marinot est composée de vingt verreries, quatre peintures et cent dessins. Toutes les œuvres de Maurice Marinot conservées au musée départemental sont issues de la collection personnelle de Florence Marinot, la fille de l’artiste qui, après avoir consacré sa vie à l’œuvre de son père, a réalisé plusieurs donations dans différents musées du monde. Le musée d’Épinal fut l’un de ces bénéficiaires, en 1971.

Retrouvez les collections du MUDAAC sur son site internet : mudaac.vosges.fr

(©) MUDAAC Epinal, cliché Claude Philippot
Petit flacon méplat vert et carmin
Verre soufflé, signé sur le fond du vase
Inv. 72-12-19

Aller plus loin


Vous recherchez

L'actu en poche...

Restez informés !

Vous souhaitez être informé de la publication de nouveaux articles par e-mail, 
abonnez-vous !

Nom