11déc.

Pourquoi un sapin à Noël ?

| |

A Noël de nombreuses traditions et coutumes rythment cette fête qui fait rêver petits et grands. Les cadeaux, les chants, le repas, les chaussettes sur la cheminée, les pulls moches et… Le sapin. Mais pourquoi achète-t-on un sapin à Noël ?

L’histoire du sapin remonterait aux traditions païennes et même à l’histoire des Celtes, 2000 ans avant J.C., qui fêtaient le solstice d’hiver le 21 décembre. Cet arbre était utilisé comme élément de décoration car il était le seul à rester vert en hiver. En 354 après J.C, l’église inscrit la célébration de la naissance du Christ, le 25 décembre, ce qui entre en rivalité avec la fête païenne.

Au XIIe siècle les sapins arrivent en Europe et notamment en Alsace et prennent même le nom « d’Arbre de noël » en 1521. Au XIVe siècle des décorations viennent donner vie à ses branches avec des pommes, des gâteaux, des bougies… Mais la tradition du sapin de Noël se généralise petit à petit en France après la guerre de 1870 grâce aux Alsaciens et aux Lorrains qui diffuseront ce rite de Noël en France. Il prendra véritablement son essor vers 1920. Et comme le dicton le précise à l’époque : "Là où il y a une famille alsacienne, il y a un sapin de Noël".

A savoir :
En 1738, l’épouse de Louis XV, Marie Leszczynska, fait entrer pour la première fois un sapin à Versailles.
Environ 6 millions de sapins naturels sont vendus en France à Noël

Aller plus loin


Vous recherchez

L'actu en poche...

Restez informés !

Vous souhaitez être informé de la publication de nouveaux articles par e-mail, 
abonnez-vous !

Nom