13août

1 jour, 1 place, 1 restaurant : La fontaine 1900 à La Haye

| |

Avant dernier chapitre de notre série de l’été, Vosges Mag vous présente sa rencontre inattendue avec Théo Journée, jeune propriétaire du restaurant « La fontaine 1900 », un talent prometteur qui a fait le choix de s’installer dans un petit village vosgien et lui redonner vie.

Non, Vosges Mag ne s’est pas rendu aux Pays-bas mais bien dans la Vôge méridionale à La Haye, une discrète bourgade d’une centaine d’habitants. Son église, sa mairie, sa fontaine plus que centenaire et depuis décembre 2018 date de son ouverture, son restaurant donnant sur une jolie terrasse.  Une pépite pour les papilles : « La fontaine 1900 » tenue par Théo Journée. Et il en passe Théo, pour proposer à ses clients des mets raffinés et de première fraîcheur.

Né en Corée du Sud, il grandit à Vecoux avant de rejoindre l’Ecole hôtelière de Strasbourg Illkirch où il obtient un bac technologique hôtellerie-restauration puis suit une première année de BTS. Il se lance rapidement sur le marché du travail et fait ses premières armes durant une année dans la capitale alsacienne comme maître d’hôtel avant d’ouvrir son propre établissement à l'âge de 20 ans. « J’ai toujours eu envie de me mettre à mon compte. Mes grands-parents avaient entendu parler d’un restaurant à vendre. J’ai craqué pour ce lieu », raconte Théo. « Il n’y avait aucune décoration alors j’ai tout refait et trois mois après j’étais installé. Je cuisine depuis tout petit, j’ai appris la cuisine sur le tas comme on dit. Et puis je dois rendre hommage à Joël et Marie-Hélène Daval qui tenaient le restaurant des Sapins au Ménil-Thillot et dispensaient également des cours de cuisine. Grâce à eux j’ai appris les bases ! J’ai choisi La Haye pour une première installation car je souhaitais davantage être à la campagne, plus à discrétion et m’assurer que je pouvais suivre le rythme souvent intense d’un restaurant. »

Fait maison à 100 %

Au fur et à mesure, Théo a pris confiance et évolué dans sa pratique professionnelle. Deux ans plus tard il travaille seul, soutenu occasionnellement le week-end par des extras pour le service. Sa cuisine ? Des plats faits maison à 100% et des produits locaux car Théo Journée ne transige pas sur la qualité. Le résultat est là et les clients en redemandent. Des mises en bouche, à la terrine, aux rillettes de grand-mère, du sorbet au café Canton torréfié dans les Vosges à Granges-Aumontzey. « La plus grande partie de ma viande provient d’un agriculteur du village qui m’approvisionne autant qu’il le peut, mes légumes sont locaux, sinon français, et toujours de saison ». La spécialité de la maison ? Sans hésiter la tête de veau préparée, roulée et grillée façon Théo. « Ma carte est courte, 3 ou 4 choix mais je n’achète rien de préparé, je cuisine tout. »

Aux fourneaux et en terrasse

Quand il n’est pas en cuisine, Théo Journée aime se présenter à ses clients, les accueillir personnellement, leur conseiller un bon vin qui accompagnera à coup sûr harmonieusement leur repas et discuter avec eux à la fin service. Le sourire communicatif, la voix assurée lui confèrent déjà une belle aisance professionnelle qui complète la qualité de son menu. Découvrez la Vôge méridionale et le restaurant « La Fontaine 1900 », noté 4.5 /5 sur un célèbre comparateur. Vous serez séduit(e-s) !

Contact :
La Fontaine 1900
7 Grande Rue
88240 LA HAYE
Tél : 03.29.29.79.91 /Facebook : @lafontaine1900

NB : Le chef cuisiner a ôté son masque un instant pour la photographie. Bien sûr l'ensemble des gestes barrières sont strictement respectés à La Fontaine 1900. 

Aller plus loin


Vous recherchez

L'actu en poche...

Restez informés !

Vous souhaitez être informé de la publication de nouveaux articles par e-mail, 
abonnez-vous !

Nom